Rapport annuel sur les travaux
2006

Réunions statutaires

Les réunions statutaires ont eu lieu les 30 janvier, 29 mai et 30 octobre 2006 dans les locaux du Palais des Académies à Bruxelles. Il y a eu six réunions de section (dans chacune des deux sections les 30 janvier, 29 mai et 30 octobre 2006), deux séances plénières (les 30 janvier et 29 mai 2006) et une réunion (commune) du bureau le 30 octobre 2006.

Réunions extraordinaires

Les réunions extraordinaires ont également eu lieu dans les locaux du Palais des Académies à Bruxelles. Les deux réunions extraordinaires du bureau (commun) ont eu lieu les 6 mars et 13 mai 2006. En outre la section flamande s'est réunie en deux séances extraordinaires les 7 avril et 28 novembre 2006.

Communications faites à la séance plénière

Communications faites à la section wallonne

Délibérations importantes au bureau (commun) et lors des réunions plénières et des séances de section

Un site internet propre

Les deux sections s'accordent sur la nécessité de créer un site internet propre. Le secrétaire général se chargera d'en coordonner les aspects techniques et les contenus. Le résultat devrait refléter les activités scientifiques et les activités d'expertise (consultation des pouvoirs publics) de la Commission, ainsi que les activités scientifiques, publications et contacts internationaux de ses membres. L'objectif est de lancer online une première version provisoire le premier mars 2007.

Dictionnaire étymologique des noms de communes belges

Les deux sections s'accordent à constater qu'il n'existe actuellement aucun ouvrage scientifique, synthétique et actualisé, où le public et les communes intéressés puissent retrouver l'étymologie d'un nom de commune belge.

La section flamande a envisagé de rédiger un dictionnaire de tous les noms de communes belges (situation 1970), comportant une explication étymologique scientifiquement fondée, avec mention des attestations les plus anciennes et de la littérature fiable en la matière. Le résultat sera un ouvrage accessible au grand public tout en restant, par l'accès aux sources et à la littérature scientifique, un outil parfaitement utilisable et vérifiable au service du chercheur scientifique.

La section wallonne, de son côté, a mis l'accent sur la nécessité d'une recherche historique interdisciplinaire, renouvelée et approfondie, sur l'étymologie de la toponymie wallonne. Elle suggère de saisir par là l'occasion de lancer une recherche pouvant mener à une publication telle que le dictionnaire toponymique suisse de: Andres Kristol (dir.), Dictionnaire toponymique des communes suisses, Lexikon der schweizerischen Gemeindenamen, Dizionario toponomastico dei comuni svizzeri. Neuchâtel-Frauenfeld-Lausanne. Centre de dialectologie, Verlag Huber, Éditions Payot 2005 (1102 p.).

Le projet des collègues wallons étant plus ambitieux et donc de plus longue haleine que celui des Flamands d'une part, et d'autre part un besoin plus urgent existant en Flandre qu'en Wallonie – où l'on estime disposer déjà d'un ouvrage assez fiable en la matière, à savoir Les noms des communes de Wallonie de Jules Herbillon (Bruxelles 1986) -, la section flamande a souhaité mettre ses projets à exécution sans plus tarder. Dans cet esprit, elle a proposé de réaliser son objectif sous le titre Etymologisch Woordenboek van de Belgische gemeentenamen, Deel 1: Vlaanderen en Brussel, permettant ainsi la publication ultérieure d'un autre volume pour la partie francophone du pays.

Communications faites à la section flamande

A la section flamande, quatre communications ont été faites.


Constitution du bureau et de la Commission

Les élections à la Commission ont eu lieu lors des réunions des sections et du bureau (commun) le 30 janvier 2006. Le Bureau de la Commission est composé de la façon suivante pour la période 2006-2007:

Suite à leur demande les membres de la Commission Jacques-Henri Michel et Marie-Thérèse Counet ont été admis à l'honorariat respectivement les 30 janvier et 30 octobre 2006.

Publications

Le Bulletin LXXVIII (2006) compte 436 pages. Il a été envoyé aux institutions et revues avec lesquelles nous entretenons des relations d'échange. Les ouvrages parvenus à la Commission, à titre d'achat ou d'échange, sont déposés dans notre bibliothèque, incorporée dans la bibliothèque de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique. Cent exemplaires sont mis à la disposition des centres scientifiques des universités de Belgique, pour être mis à la disposition des étudiants et chercheurs.

Mission consultative

En matière de changement ou d'attribution de noms de rues, la Section wallonne de la Commission a été consultée en 2006 par les 66 communes wallonnes et bruxelloises, dont les noms suivent :
Amay, Andenne, Aubange, Awans, Aywaille, Bassenge, Bastogne, Berchem-Ste-Agathe, Bièvre, Braine-le-Château, Braives, Bruxelles, Chaudfontaine, Chièvres, Ciney, Clavier, Colfontaine, Comblain-au-Pont, Dalhem, Dinant, Durbuy, Fernelmont, Floreffe, Florenville, Frameries, Gembloux, Genappe, Héron, Herve, Ittre, Jalhay, Jette, Juprelle, Lasne, Leers-Nord, Léglise, Leuze, Libin, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Mont-Saint-Guibert, Namur, Nandrin, Nassogne, Nivelles, Ohey, Orp-Jauche, Pepinster, Péruwelz, Philippeville, Rebecq, Saint-Josse-ten-Noode, Saint-Nicolas, Sainte-Ode, Sambreville, Soumagne, Spa, Stavelot, Tintigny, Tournai, Tubize, Virton, Visé, Wavre, Wellin.

La Commission a poursuivi la révision linguistique des noms géographiques des cartes publiées par l'Institut géographique national. Pour la Section wallonne, l'examen a été réalisé en 2006 par Jean Germain et Jean-Marie Pierret pour les 19 planchettes suivantes : 58/1-3, 60/7-8, 61/1, 64/1-2, 64/4-6, 64/8, 65/5, 67/2, 67/6-8, 68/5, 70/4.

Pour la section flamande et les formes néerlandaises, l'examen a été réalisé par Willy Van Langendonck.

Divers autres courriers ont été également adressés aux directions générales des pouvoirs locaux du Ministère de la Région wallonne, à l'Institut Géographique National ainsi qu'à des particuliers de Belgique et de l'étranger.

Contacts internationaux

Jean-Marie Pierret a assisté à la réunion du "Conseil international de la langue française" (Paris, 18 mai 2006) et aux séances du groupe de travail (U.C. Louvain et Université de Bari) du "Dictionnaire automatique et philologique des proverbes français" (Louvain-la-Neuve, 3-4 juillet 2006).